LIEU

Ligue d'improvisation étudiante de l'Université d'Ottawa
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Finale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pout

avatar

Nombre de messages : 1171
Age : 36
Localisation : Île de Hull
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Finale   Ven 3 Avr - 9:08

Bravo aux deux équipes pour le spectacle de hier qui était vraiment de très bonne qualité. Je disais pas juste ça pour le show hier, je le pensais vraiment. Un beau show clean sans trop de rudesse malgré le niveau de compétition. De belles histoires avec des catégories très réussies des deux bords.

Vraiment, bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barabbas

avatar

Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Finale   Ven 3 Avr - 10:32

Chapeau aux deux équipes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laglande

avatar

Nombre de messages : 288
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Re: Finale   Ven 3 Avr - 12:21

Hmmm... ce serait possible d'avoir plus d'info?? Genre, qui a gagné peut être?... je dis ça de même..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doux jésus

avatar

Nombre de messages : 1536
Localisation : barrio
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Finale   Ven 3 Avr - 13:26

J'écrivais ça pendant que je regardais le match. C'est fucking long et peut-être dur à lire.

Rouge vs Jaune. Il semble que c’est toujours le même refrain dans la balade qui est la LIEU, Rouges Jaunes en final. Deux équipes qui sont historiquement aux bords opposés du spectrum de l’impro. Les rouges ancrés dans un style né dans les rangs de l’Est ontarien et les jaunes toujours à la quête du style qui imprègne la belle province.

La première impro de cette grande finale reflète justement cela. Le capitaine vétéran Olivier Nadon décide d’aller en premier sur la comparée et l’équipe tente nous donner un pêle mèle de scénario varié et parfois intense. Les rouges en deuxième nous donne une autre scène familiale qui est devenus leur trait distinctif en comparée cette année. Le courage des jaunes fait vacillé le premier point de leur côté.

La deuxième impro du match est une répétition, catégorie uniquement ontarienne. L’avantage devrait aller aux rouges qui envoi le roi de cette catégorie, Benoit Lajeunesse. Ce dernier apporte définitivement la performance individuelle la plus forte mais les jaunes lancent deux joueurs forts dans la mêlée. Olivier fait encore la différence avec une habileté unique de bien lire le jeu, taillé par littéralement des décennies d’expériences.

La prochaine impro ressemble à un polar avec le vétéran rouge Daniel Dicaire et l’ancien choix de repêchage des rouges Éric Trottier. Quoique Trottier commence à finalement rentrer dans son rythme qu’il connaissait à Béatrice-Desloges l’impro tourne un peu à l’entour du pot. Finalement une apparition en mixte du centre des Rouges, Jérôme Carrière. Trottier tend une belle perche à l’autre équipe en utilisant la blague de Jérôme du chat vierge comme un élément pour avancer l’histoire. Jérôme capitalise sur les opportunités qu’il lui est présenté. Sa présence pourrait changer l’allure de la période qui à ce point est dominé par les jaunes. Et oui il rapporte le point indispensable pour les rouges.

Une autre comparée cette fois avec catégorie de narration. Steph Desrosiers, une des rares québécoise de la LIEU la mène. . Elle fait un effort remarquable mais il semble avoir un peu de confusion chez le personnel de soutien des rouges. Du côté des jaunes le meilleur candidat pour recrue de l’année nous montre pourquoi il a faite la CUI dans sa première année. L’impro des jaunes est mieux construite et ils cherchent le point malgré les attaques sur Véronique Dicaire.

Prochaine impro « Pour la gloire » thème prometteur. La catégorie est « zapping ». Carrière a un avantage net dans tout ce qui est spontanée et momentané. L’expérience du pride de Franco-Cité est effacée par un ply dans son élément. Point rouge. Jusqu’à présent le vote de ce journaliste égale le point de chaque impro. (Les 2 prochaines impros sont absentes dans mon article car ma pile est morte. )

Première impro de la deuxième moitié , « même les idiots on une place dans ce monde ». Haut volume, haute intensité probablement causé par le risque d’un écart insurmontable est présent pour les rouges. Boyer et Carrière sont assez pro pour jouer ensemble mais ils se battent visiblement pour le dernier mot. La tentative de cohérence apportée par Lajeunesse fait la mince différence dans mon choix de vote (qui est encore congru avec le score).

La prochaine impro est une radiophonique ce qui devrait avantager la force verbale des rouges. Jérôme crée une belle texture sonore. Son personnage d’animateur de radio nocturne bizarre est superbe. Les jaunes auront besoin d’un véritable tour de force pour surmonter la pente créé par le joueur sénior des Rouges…. Les jaunes rentrent avec un échec avant assez surprenant à 4 joueurs. Ils nous donnent une pièce radiophonique qui exploite un peu plus la catégorie. Les jaunes on essayé d’aller plus loin mais la performance individuelle de Carrière a faite la différence point rouge et ce journaliste perds son score parfait.

Une saute mouton, une autre catégorie nettement ontarienne. Big-O commence le bal mais il est rendu habitué à des 5 minutes et les 30 seconde ne lui donne pas assez d’espace pour construire ses univers détaillés. Dicaire joue bien, Boyer fait encore un effort admirable. Boyer semble comme un candidat pour la première étoile du match. Point rouge. L’effet du 4e joueur a peut-être rentré en jeu ou peut-être c’est juste que je perds contrôle sur le vote.

Première dramatique depuis longtemps durée 6 minutes. Bourgon, et Bigo deux habiles dans les dramatiques. Cynthia et Jérôme apporte un 2e élément en faisant les personnages de Bigo et Bourgon dans leur jeunesse. Jérôme joue peut-être un peu trop les blagues mais c’est rien de trop sévère jusqu’à ce point ici. Bigo joue bien pour habiter les silences de ces 6 minutes. Jérôme est peut-être un peu accro au rire et sa teint un peu ce qui est une belle dramatique à ce point ici. Cependant les flashbacks semblaient être son idée ce qui a beaucoup nourri l’impro. Bigo augmente bien le pacing dans les derniers moments. Point aux jaunes, très mérité selon moi.

Une musicale suit la dramatique qui fait entrer Dicaire et Boyer. Ce premier qui se centre sur un jeu physique aurait peut-être un léger avantage sur un pascal boyer qui semble être « on ». Steph Desrosiers qui à mon avis aurait peut-être du rentrer dans la dramatique rentre très tôt comme le crucial 3e joueur. (point non documenté).

À la manière d’un film de guerre à grand budget. Bon contraste de personnage entre Trottier et Jérôme. Ils se renvoient la balle comme un gars tough et un gars tendre qui doivent aller à la guerre. Un peu confus en ce qui concerne les joueurs d’appui mais le conflit principale entre Trottier et Carrière est assez pour que j’aime ça. Point Rouge mais le match va aux jaunes. La game fini à 10h25.




Les trois étoiles du match sont 1. Pascal Boyer 2. Jérôme Carrière et 3. Éric Trottier. Un choix parfait d’étoile selon moi. Une 3e coupe de suite et 4e en 5 ans pour Mel Côté et la franchise des Jaunes. Comment expliquer cette domination de la ligue? Surtout cette année où que l’équipe retenait un seul joueur.

La réponse se retrouve au repêchage de Mel qui était à la fois intelligent et chanceux. Dans le premier repêchage du système des franchises Côté à mit la main sur Iain Campbell qui était déjà puissant au MIFO et Manon Piché qui était peut-être sous le radar des autres coachs ainsi que Mathieu Gauthier qui à ce point là était encore uniquement cabotin. 3 joueurs qui ont fini par être dans la CUI et qui on connu des améliorations presque impossible à prédire (surtout chez Gauthier). L’année d’après elle mets la main sur 2 filles Maxime Brière et Pascale Prévost. Qui ont passé un peu sous le radar aussi avec cette première qui fini par être une joueuse très importante dans la ligue. Les 2 prochains repêchages apportent des bons joueurs mais Mel joue définitivement avec un système de « core » qui met en valeur les anciens. Toutefois il faut pas oublier que Stéphanie Desrosiers brille dans l’absence de Maxime Brière et se mérite le titre de joueuse de l’année. Elle était un choix de 2e ronde! Mel fait aussi 2 échanges qui on fini par l’avantagé à long terme. LP Dion pour ToneBone et elle décide à contre cœur de mettre Steph Desrosiers au ballotage (qui est au Chile pour le 2e semestre de l’année passé) pour ramasser les droits d’Éric Trottier (gagnant de la 3e étoile de cette grande finale). Et c’est encore le repêchage qui lui donne la clé du succès cette année. Elle échange son premier choix de l’année prochaine aux rouges pour un 2e premier choix cette année. Ce qui fait en sorte qu’elle est capable de mettre la main sur le recru de l’année Pascal Boyer ainsi que le premier capitaine des Jaunes (de l’époque des franchises) Olivier Nadon. Ses choix de 3e et 4e ronde sont aussi très fort. Donc le repêchage presque impeccable de première ronde ainsi qu’être capable de trouver les jeunes qui ne brille pas de façon évidente au début semble être la source du succès inégalé des Jaunes dans le système des franchises. La modification du plafond salariale l’année prochaine va probablement faire très mal aux jaunes mais c’est dans le but de créer un peu plus de parité. Et si on ce dit qu'il vont garder leur "core" et avoir le droit de choisir parmis un repêchage très profond ils vont surement encore être très bon.


Dernière édition par big baby campbell le Ven 3 Avr - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youthanthems.blogspot.com/
Guillotine

avatar

Nombre de messages : 1283
Age : 30
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Finale   Ven 3 Avr - 13:28

Joueur de l'année: Jérôme Carrière
Joueuse de l'année: Katherine Levac
Ombre de l,année: benoit lajeunesse
PLombier: Olivier Nadon
Recrue de l'année: Pascal Boyer
PLus Punis: Pascal Boyer et Mathieu Bazinet
PLus étoilée: Katherine Levac
PLus amélioré: Babi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doux jésus

avatar

Nombre de messages : 1536
Localisation : barrio
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Finale   Ven 3 Avr - 13:38

Plus R.A.F. : Martial Desrosiers-Drainville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youthanthems.blogspot.com/
maximum

avatar

Nombre de messages : 96
Age : 30
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: Finale   Ven 3 Avr - 17:27

Wow Iain, merci pour ça! Ça serait fucking cool d'avoir quelqu'un qui fait une analyse aussi détaillée de chaque match. De plus, j'apprécie le "look historique" à l'équipe au complet, de connaître l'historique des joueurs et des repêchage. Très très cool!

On ajoute une position à l'exec de journaliste/commentateur officiel?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doux jésus

avatar

Nombre de messages : 1536
Localisation : barrio
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Finale   Ven 3 Avr - 19:34

Je l'écrivais live pendant la game. Ya pas de recul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youthanthems.blogspot.com/
The Rousse

avatar

Nombre de messages : 488
Age : 31
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Finale   Ven 3 Avr - 19:54

Assez live pour qu'on voit juste ta face pendant la radiophonique haha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pout

avatar

Nombre de messages : 1171
Age : 36
Localisation : Île de Hull
Date d'inscription : 15/10/2005

MessageSujet: Re: Finale   Ven 3 Avr - 20:09

Parmis les impros non-documentées de la première période, il y avait une chantée assez compétente de la part des deux équipes (une comparée).

Les Jaunes envoient Trottier et Bergevin qui nous font une histoire de gens qui étaient en amour au primaire. Un déménagement les avait longuement séparé mais ils finissent par se retrouver grâce a Facebook. Une des impros qui a mérité à Trottier sa 3e étoile.

Quant aux Rouges, c'est Steph Desrosiers (dans sa première chantée ever si je ne m'abuse) qui entre faire une prostitué qui se vend sur un air de Noel. Beau contraste. Excellente rimes de la part de Dicaire aussi dans cette impro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarS

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 31
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Finale   Sam 4 Avr - 16:28

OUais vraiment le fun t'a description du match Iain belle initiative !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Finale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Finale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grande finale : Liverpool vs Milan AC
» Les Bruins en finale
» Buts de la finale de LDC (Barça 3-1 MU)
» Quelle finale pour cet Euro ?
» FINALE DE LA COUPE STANLEY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIEU :: La ligue :: Les matchs-
Sauter vers: